L'éducation inclusive à l'UQAM

L’un des grands principes de l’éducation inclusive est de favoriser l’apprentissage, de soutenir l’acquisition de connaissances et d’encourager le développement de compétences de manière équitable. Les principes d’équité, de justice et d’égalité sont donc au cœur de ce concept. La visée d’accessibilité, celle du respect de la diversité humaine et de la prise en compte de la variété des besoins amènent nécessaire vers des changements dans les habitudes pédagogiques qui prévalent à l’université.

De fait, au mois d’avril 2016, le Groupe de travail sur l’éducation inclusive[1] déposait à la commission des études son rapport intitulé « Éducation inclusive et accessibilité : une responsabilité légale collective, une occasion socioéducative pour l’UQAM ». Ce document rapporte une réflexion collective sur les actions à entreprendre afin que se déploient des moyens d’aménager un environnement éducatif inclusif, durable et pérenne. Trois grands thèmes sont retenus à ce propos : l’aménagement physique, l’aménagement de l’enseignement et l’aménagement des conditions d’études.

LA SITUATION DES ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP À L’UNIVERSITÉ

Le nombre d’étudiants en situation de handicap dans les établissements universitaires est passé de 2 360 à 9189, entre 2005 et 2014. Les services d’aide aux étudiants en situation de handicap ont comme mission de soutenir la mise en place de mesures d’accommodements ou d’accompagnement auprès de cette population étudiante. Cependant, la salle de classe demeure le lieu principal de mise en œuvre de conditions gagnantes pour la réussite des études. Le choix des approches pédagogiques, des stratégies et des moyens utilisés auront pour effet d’atténuer les distinctions et d’inclure l’étudiant en situation de handicap.

LE DÉFI À RELEVER EN PÉDAGOGIE UNIVERSITAIRE

L’aménagement d’un environnement éducatif inclusif laisse une place importante à la mise en place d’accommodements préventifs[2]. Plusieurs chercheurs (Paquay, Altet, Charlier, 2001, Perrenoud, 1994) constatent que l’enseignement se constitue, en partie, de savoir-faire fait d’habitus, de traditions et de savoirs pédagogiques issus de la pratique (Gauthier, 1993 : 52). La conformité aux usages pédagogiques ainsi qu'aux façons de penser et d’agir installe une« culture professionnelle » au sein des établissements d’enseignement qui peut se définir, notamment dans le milieu universitaire, comme de la « discrimination systémique »[3] . En effet, comme on l’explique dans le rapport, un environnement systémique discriminant envers les étudiants en situation de handicap ou à besoins particuliers, « ne relève pas de comportements individuels délibérés, mais plutôt d’un ordre établi, composé de pratiques apparemment neutres, mais qui donnent lieu à des situations de fait inéquitables. » (p.19). Voilà tout le défi qui attend le déploiement d’une pédagogie universitaire.

LA VALEUR D’UN DIPLÔME UNIVERSITAIRE

Toutes les bonnes pratiques proposées ici se regroupent sous une même préoccupation d’inclusion, concept qui préconise le développement humain par la mise en place en salle de cours de dispositions axées sur l’accessibilité de l’éducation à tout, non seulement pour les étudiants en situation de handicap, mais quelques soient l’origine technique, la race les habiletés, l’âge, le sexe, les compétences linguistiques ou les styles d’apprentissage. Ces pratiques se rassemblent parce qu’elle favorise la réussite de tous, tout en respectant la qualité et la valeur d’un diplôme universitaire.

LA RECENSION DES « BONNES PRESTATIONS » D’ENSEIGNEMENT INCLUSIF

Au fil des recherches effectuées, nous avons pu recenser un certain nombre de gestes d’aide de la part de l’enseignant, qui ont un impact sur l’inclusion des étudiants en situation de handicap. Sans mettre de côté les interventions adaptées par les services qui se consacrent aux besoins des étudiants, l’adaptation de l’enseignement par l’utilisation de stratégies pédagogiques et didactiques a un bénéfice important sur l’apprentissage pour tous les étudiants, mais particulièrement pour les étudiants en situation de handicap. Selon Theis, Giguère et Bisaillon (2009), la mise en place de mesures de modification, d’adaptation ou de flexibilité pédagogique qui s’intègrent aux pratiques actuelles des enseignants pourrait, d’une part, réduire la nécessité des interventions individuelles et, d’autre part, en faciliter la mise en place lorsqu’elles sont indispensables.[4]

LISTE DES BONNES PRATIQUES EN ÉDUCATION INCLUSIVE

L’enseignement par projet / la pédagogie par projet
L’approche par problèmes / l’apprentissage par problème
L’enseignement explicite
La démonstration de résolution de problèmes en groupe
Le travail d’équipe  et l’apprentissage coopératif à l’extérieur de la classe
Le travail d’équipe en salle de classe
Les groupes de discussion
Le débat ou le panel
Le tutorat / le soutien par les pairs / l’entraide
L’exposé magistral interactif
La carte conceptuelle / la carte de connaissances
La méthode des cas
La classe inversée

POUR EN SAVOIR PLUS

LE CONCEPT D’ÉDUCATION INCLUSIVE

CREPUQ (2010). L’accès à l’éducation et l’accès à la réussite éducative dans une perspective d’éducation pour l’inclusion, Mémoire présenté par la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) au Conseil supérieur de l’éducation, Janvier 2010

RÉSUMÉ

La CREPUQ, compte tenu de l’optique retenue par le Conseil supérieur de l’éducation, s’est attachée dans le présent mémoire à circonscrire les besoins des clientèles particulières en émergence dans le réseau universitaire québécois comme révélateurs de l’hétérogénéité des populations étudiantes et de l’importance de poursuivre les efforts déjà entrepris pour assurer la réussite du plus grand nombre d’étudiants au Québec.

Accessible par le lien : http://www.crepuq.qc.ca/IMG/pdf/Memoire_CREPUQ-education_inclusion.pdf

Danielle ZAY (2012). Qu’est-ce qu’une éducation inclusive: Enjeux, dérives, obstacles, AEDE-France, IUFM de Rennes, 3 octobre 2012

RÉSUMÉ

Avec l’idée de droit et de justice sociale, l’auteure passe à l’analyse et à la recherche de solutions à tout problème de discrimination et d’inégalités dont l’école est porteuse en tant qu’école d’une

société en mal de démocratie. L’éducation reprend son sens fort de politique de la cité, fondée sur les valeurs républicaines. Ce sont ces différents aspects de l’éducation inclusive que ce texte vise à présenter.

Accessible par le lien : http://www.aede-france.org/Zay-Ecole-Inclusion.html

Vagneux, Stéphanie, Girard, Mégane (2014). Les étudiants en situation de handicap émergents à l’université : état de la situation et pistes d’action, Rapport du Groupe de travail sur les étudiants en situation de handicap émergents, 2e version, juin 2014. Le rapport a été présenté à la Commission de l’enseignement et de la recherche en février 2014, Université du Québec

RÉSUMÉ

Le présent rapport est le fruit d’une réflexion d’un groupe de travail formé de représentants du Comité des études de premier cycle et du Comité des services aux étudiants de l’Université du Québec (UQ).

Accessible par le lien : http://www.uquebec.ca/reseau/fr/system/files/documents/memoires_avis_rapports/gt-eshe_rapport_final_2eversion_couvert.pdf

Audet, Geneviève (2011). Pour une éducation inclusive au Québec : Pratiques, recherches, formation, Journée d’étude, présentation et échanges, Université de Montréal, 28 avril 2011

RÉSUMÉ

Les objectifs visés par ces journées d’étude, dont la synthèse des présentations et des échanges est présentée dans ce document, ont été de différents ordres : 1) favoriser une compréhension commune des concepts et débats associés à l’éducation inclusive, 2) développer les liens entre la recherche et la pratique et 3) permettre le partage d’initiatives novatrices.

Accessible par le lien : http://www.chereum.umontreal.ca/publications_pdf/Publications%202013/CEETUM%20educ_inclu.pdf

DES GUIDES POUR CONNAÎTRE ET COMPRENDRE LA SITUATION DE HANDICAP À L’UNIVERSITÉ

Philion, R., Bourassa M.,Lanaris, C., Pautel, C.(2016). Guide de référence sur les mesures d’accommodement pouvant être offertes aux étudiants en situation de handicap en contexte universitaire, Université du Québec en Outaouais (UQO)

RÉSUMÉ

Pour répondre au défi qu’impose la forte croissance du nombre d’ÉSH en milieu universitaire, les chercheures de l’UQO ont élaboré un guide de référence sur les mesures d’accommodement pouvant être offertes aux étudiants en situation de handicap en contexte universitaire. Celui-ci servira certes aux établissements du réseau de l’Université du Québec, mais également aux autres établissements d’enseignement supérieur qui peuvent y accéder librement.

Accessible par le lien : http://www.capres.ca/wp-content/uploads/2016/02/Guide_Accommodements-_PHILION.pdf

Chapleau, Nathalie (sans date). Accueillir et soutenir les étudiants en situation de handicap, guide à l’intention du personnel enseignant, Université du Québec à Montréal

RÉSUMÉ

L’Université a créé ce guide à l’intention du personnel enseignant pour expliquer, et surtout présenter le Service d’aide et de soutien aux étudiants en situation de handicap (SASESH) de l’UQAM et ses actions qui offrent l’aide et le soutien aux étudiants qui en ont besoin.

Accessible par le lien : https://vie-etudiante.uqam.ca/medias/fichiers/vous-etes_etudiant-situation-handicap/guide-soutenir-etudiants-sit-handicap.pdf

Conférence des présidents d’université (2012). Guide pratique de l’accompagnement de l’étudiant handicapé à l’université, guide pratique

RÉSUMÉ

L'édition 2012 du guide de l'accompagnement est destinée aux services et personnels des universités. Il précise comment accueillir et accompagner au mieux les étudiants handicapés. Les rendre le plus autonomes possible, et ce jusqu'à leur insertion professionnelle.

Accessible par le lien http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/Lutte_contre_les_discriminations/90/2/121671_guide-handicap-2012_275902.pdf

DES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES INCLUSIVES

Jean-Pascal Beaudoin (2013). Introduction aux pratiques d’enseignement inclusives, Centre de pédagogie universitaire Service d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage, Université d’Ottawa

RÉSUMÉ

Ce document présente des stratégies qui peuvent accompagner la création et la prestation d’un cours susceptible d’avoir des retombées positives sur les rapports professeurs-étudiants, sur la dynamique enseignement/apprentissage et sur le processus d’évaluation. Une définition des «pratiques d’enseignement inclusives » est présentée ces pages, de même que les principaux obstacles à l’apprentissage et leurs répercussions.

Accessible par le lien : http://www.uottawa.ca/respect/sites/www.uottawa.ca.respect/files/accessibilite-guide-inclusion-fr-2013-10-30.pdf

Roberge, Julie, Dubois, Mireille (2010) Troubles d’apprentissage : pour comprendre et intervenir au cégep, Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD)

RÉSUMÉ

Avec pour objectif de sensibiliser les enseignants à la réalité des jeunes affectés de troubles d’apprentissage, telles la dyslexie et la dysorthographie, Mireille Dubois (cégep du Vieux Montréal) et Julie Roberge (cégep Marie-Victorin) ont fait en 2007 et en 2008 le tour des cégeps de l’ouest du Québec, à la demande du Service d’aide à l’intégration

des élèves (SAIDE) du cégep du Vieux Montréal. C’est de cette tournée de sensibilisation qu’est né le document Troubles d’apprentissage : pour comprendre et intervenir au cégep. Ce document expose les réponses des auteures aux questions les plus fréquemment posées par les enseignants.

Accessible par le lien : http://www.ccdmd.qc.ca/media/tr_app_Troublesapprentissage.pdf

Les Webinaires du CAPRES

Dans le cadre de ses activités de veille sur la réussite et la persévérance, le CAPRES (le consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur) documente des enjeux qui préoccupent les acteurs de l’enseignement supérieur. Différents aspects de ces enjeux suscitent des besoins d’approfondissement et de partage chez ces derniers.  Le CAPRES propose des séminaires en ligne afin de répondre à des besoins d’information, de partage et de réseautage. Les webinaires du CAPRES ont comme objectif principal la mobilisation des connaissances et des expertises de différents acteurs, appuyée par l’éclairage de pratiques inspirantes. Ils se veulent être un lieu d’échange plutôt que de formation.

Service du développement pédagogique et institutionnel en partenariat avec les Services adaptés du cégep de Sainte-Foy (sans date). Stratégies pédagogiques à privilégier considérant les impacts des différentes situations de  handicap sur les apprentissages

RÉSUMÉ

Ce guide se veut un outil relevant des stratégies toutes simples pouvant être utiles à tous les étudiants de la classe, mais particulièrement pour les étudiants en situation de handicap. Classé par catégorie d’impacts sur les apprentissages, ce document peut aider l’enseignant qui souhaite adapter ses stratégies pédagogiques aux diverses situations de handicap de ses étudiants.

Accessible sur le site : http://www2.cegep-ste-foy.qc.ca/freesite/fileadmin/users/184/documents_sa/Strategies/Strategies_pedagogiques_a_privilegier_considerant_les_differents_types_de_difficultes_d_apprentissage__final___1_.pdf

 


[1] Brodeur, Monique, Présidente (2016). Éducation inclusive et accessibilité : une responsabilité légale collective, une occasion socioéducative pour l’UQAM. Document présenté à la Commission des études l3 29 avril 2016.

[2] L’accommodement préventif est défini dans le rapport comme l’aménagement de l’enseignement et des conditions d’études utilisant des moyens variés pour combattre efficacement la discrimination systémique qui s’installe par des moyens d’enseignement peu variés, issus d’une tradition pédagogique.

[3] La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse fait référence à une décision du tribunal des droits de la personne qui, dans son jugement, la définit comme […] la somme d'effets d'exclusion disproportionnés qui résultent de l'effet conjugué d'attitudes empreintes de préjugés et de stéréotypes, souvent inconscients, et de politiques et pratiques généralement adoptées sans tenir compte des caractéristiques des membres de groupes visés par l'interdiction de la discrimination. Site consulté le 8 août 2016 http://www.cdpdj.qc.ca/fr/formation/accommodement/Pages/html/formes-discrimination.html

[4] Theis, L., Giguère, A., Martin, V. et Myre Bisaillon, J. (2009). Quand des élèves en difficulté d’apprentissage s’intègrent à la classe ordinaire : exemple d’une situation problème. Vie pédagogique, p.150.